Le RCCV engagé dans la recherche

La Recherche au RCCV

La recherche est essentielle pour garantir au Canada une industrie de vin forte, durable et prospère. Le comité canadien de certification de la vigne est engagé à lancer et à soutenir des recherches sur tous les aspects de la santé de la vigne.

Un investissement de 8,4 millions de dollars

Le 4 juillet 2018, M. Lawrence MacAulay, ministre fédéral de l’Agriculture et de l’Agroalimentaire, a annoncé un investissement de 8,4 millions de dollars au Réseau canadien de certification de la vigne (RCCV) dans le cadre du programme AgriScience-grappes du partenariat canadien pour l’agriculture.

Les producteurs de raisins et de vins s’unissent.

Pour la première fois, les organisations canadiennes productrices de vin et de raisin se sont regroupées sous le nom de Réseau canadien de certification de la vigne (CGCN). L'objectif de cette nouvelle organisation est de développer un pôle de recherche national..

Research | CGCN


Les activités de recherche de la Grappe AgriScience sont les suivantes.

Activité 1
Coordination scientifique

Réseau canadien de certification de la vigne 
Pancanadien

La coordination scientifique implique la coordination et le suivi des activités scientifiques et de recherche de la grappe. Cela comprend la liaison entre les principaux chercheurs, l’assurance que la recherche est orientée sur les priorités, l’examen des rapports de résultats annuels et finaux et l’assistance des chercheurs dans l’organisation et l’exécution d’activités de transfert de connaissances et de technologie (KTT).

Activité 2
Field strategies to mitigate the impact of grapevine viruses in British Columbia

Jose Ramon Urbez-Torres et Tom Lowery
AAFC Summerland

Cette activité poursuit les travaux menés dans le cadre du programme Agri-innovation du GF2 de la Colombie-Britannique, qui met davantage l’accent sur le rôle des vecteurs dans la propagation des virus de l’enroulement (leafroll) et de la rouille rouge (red blotch) sur les mesures d’atténuation à long terme. De petits lots de vins seront fabriqués à partir de plantes infectées pour évaluer les impacts sensoriels sur le vin, qui seront validés par des panels sensoriels.

Activité 3
Maladies virales de la vigne et lutte contre les vecteurs viraux.

Wendy McFadden-Smith et Jean-Philippe Parent
Université Brock et AAFC Vineland

Étudier les vignobles ontariens pour connaître le taux d'incidence du virus de l'enroulement des feuilles (leafroll) et du virus de la rouille rouge (red blotch); déterminer le taux et le mode de transmission; évaluer les populations de vecteurs et leur rôle; étudier l'impact sur la physiologie des plantes et la qualité des fruits, élaborer une stratégie d'atténuation pour la lutte antivectorielle.

Activité 4
Enquête et évaluation des virus (GVLRa-1 et -3 et GVRBaV) et de leurs effets sur les vignes (y compris les hybrides)

Debra Moreau
AAFC Kentville

Enquêter sur les vignobles de la Nouvelle-Écosse pour la présence de virus; comparer les performances des vignes infectées et non infectées; évaluer les paramètres physiologiques; enquête sur la présence des vecteurs de virus.

Activité 5
Évaluation de la résistance au froid de la vigne dans des conditions climatiques de l'est du Canada en appliquant diverses techniques

Caroline Provost et Gaétan Bourgeois
Centre de recherche agroalimentaire de Mirable (CRAM) et AAFC St-Jean-sur-Richelieu

Trois sous-activités distinctes :
  1. développer un système de surveillance et de modélisation pour la résistance au froid de plusieurs cépages différents;
  2. évaluer les systèmes de protection (géotextiles) des cépages sensibles au froid;
  3. évaluer l'utilisation des porte-greffes pour améliorer la résistance au froid des cépages hybrides.

Activité 6
Les facteurs influancant la tolérance au froid des vignes

Carl Bogdanoff
AAFC Summerland

Six objectifs sont à étudier :
  1. l'effet du stress hydrique dans le temps, de la sélection des racines, de la protection de la jeune vigne et de la sénescence de la vigne sur la rusticité;
  2. poursuivre les tests de résistance des bourgeons et développer un modèle pouvant remplacer les tests;
  3. continuer à étudier les tissus des bourgeons et du phloème exposés au froid;
  4. explorer la résistance des racines de la vigne et l'impact des blessures causées par le froid sur celles-ci;
  5. évaluer l'effet de la maladie de la vigne sur la résistance à l'hiver;
  6. identifier les vignes résistantes au froid pour la sélection clonale.

Activité 7
Programme d'évaluation de la vigne et de résistance au froid pour assurer un matériel végétal de qualité supérieure au Réseau canadien de certification de la vigne et pour améliorer la durabilité de l'industrie canadienne du raisin et du vin

Jim Willwerth et Harrison Wright
Brock University et AAFC Kentville

Les objectifs principaux sont :
  1. Évaluer le matériel végétal de vigne pour la performance, la tolérance au froid et la qualité et améliorer la durabilité de l'ensemble de l'industrie du raisin et du vin;
  2. Participer à la sélection de matériel végétal de qualité supérieure pour le Réseau canadien de certification de la vigne et pour les futures plantations en Ontario.

Activité 8
Évaluer le rapport coût-efficacité des pratiques de gestion de la canopé (couvert végétal)  afin de réduire la pression exercée par la maladie

Odile Carisse et Caroline Provost
AAFC St-Jean-sur-Richelieu et Centre de recherche agroalimentaire de Mirabel

Objectifs :
  1. Sondage auprès de l’industrie viticole québécoise pour évaluer les pratiques actuelles de gestion du couvert végétal, notamment les différents moments, le niveau d’exposition et les avantages escomptés du producteur;
  2. étudier l'influence des pratiques de gestion de la canopé et des zones fruitières sur le microclimat, la pénétration des fongicides (efficacité de la couverture), l'évolution de la maladie, les populations d'agents pathogènes et les pertes de rendement (dommages);
  3. adaptation des décisions de gestion des maladies aux pratiques de gestion du couvert et des zones fruitières;
  4. déterminer les aspects économiques des pratiques de gestion du couvert pour la gestion des maladies et la qualité des fruits à l'aide d'une analyse coûts / avantages.

Activité 9
Optimisation de la production de raisins dans l'est du Canada: vers une compréhension des relations entre les conditions de croissance, la maturation des baies, l'évaluation de la maturité des baies et la qualité du vin

Karine Pedneault et John DeLong
Université Sainte-Anne et AAFC Kentville

Les objectifs sont :
  1. comprendre l'impact de la température sur la maturation, la composition et la perception sensorielle des baies chez les variétés Vitis  cultivées dans l'Est du Canada, à l'aide d'une approche expérimentale;
  2. optimiser les décisions de récolte pour améliorer la qualité du vin dans l'est du Canada: aperçu de la perception sensorielle de la baie au vin et de la préférence des consommateurs;
  3. élaborer un modèle non destructif pour évaluer la maturité du raisin à la récolte et la maturité de la récolte en progression des raisins à vin de la Nouvelle-Écosse..

Activité 10
Élaborer des stratégies de gestion de l'eau et des nutriments, et des produits naturels favorables à la santé  qui peuvent réduire la concurrence entre la vigne et les cultures de couverture et ainsi améliorer la santé et la productivité des vignobles

Medhi Sharifi et Francisco Diez
AAFC Summerland et Perrenia

Cette étude porte sur la gestion de l’eau et des nutriments des vignobles canadiens. Les objectifs spécifiques sont :
  1. étudier la technologie de rétention d'eau souterraine (SWRT) et l'application inter-rangée du mélange biocharbon-compost pour améliorer la capacité de rétention en eau du sol et réduire la concurrence entre la vigne et les cultures de couverture en eau et en éléments nutritifs.
  2. Evaluer l’effet du taux d’application, de la méthode et de la fréquence d’application de Vermi Compost (VC), du thé VC et de Stella Maris sur le rendement, la qualité des fruits, le statut nutritionnel de la plante et la santé des plantes et / ou du sol.

Activité 11
Gestion de l'azote en viticulture et enologie: amélioration de la qualité des raisins et du vin et de la durabilité des vignobles grâce à une gestion précise de l'azote et à des stratégies visant à augmenter l'azote assimilable par la levure naturelle dans les raisins et le vin wine

Kevin Usher
AAFC Summerland

Objectifs :
  1. Gestion de l'azote dans les vignobles: application au sol et foliaire de l'azote  pour déterminer l'impact et les relations entre les profils d'acides aminés, la teneur en azote assimilable par la levure, la qualité des fruits, la résistance des bourgeons et les flavonoïdes (pigment et tanin); évaluer l'efficacité de l'application de N pour atténuer les symptômes du virus de l'enroulement de la feuille,  imagerie spectrale et gestion de la précision du statut N du vignoble à l'aide de la technologie des drones.
  2. Gestion de l'azote du vin: évaluer l'application au champs de N et d’applications foliaires tardives  sur la qualité du vin, notamment les profils d'acides aminés, la cinétique de fermentation, l'évaluation sensorielle, la teneur en protéines du vin et les composés liés au métabolisme de l'azote (par exemple, les flavonoïdes); déterminer l'influence de la composition en acides aminés et des ajouts de phosphate de diammonium sur le goût, les profils aromatiques et la cinétique de fermentation du vin; évaluer les besoins en YAN pour les vins de glace et les moûts riches en sucre en respectant les dernières découvertes sur la nutrition des levures telles que la biotine, l'acide pantothénique et d'autres besoins en vitamines. Évaluer la teneur en proline du vin en fonction des conditions du terrain et des traitements à l'azote et déterminer s'il existe une relation avec la structure du vin.

Activité 12
Alerte tanin: Améliorer la qualité du vin rouge canadien et son acceptation par les consommateurs grâce à des techniques de vinification par cépage et par niveau de tanin

Debra Inglis
Université Brock

L'objectif principal de ce projet est d'améliorer la qualité du vin rouge canadien en veillant à ce que la maturité phénolique du raisin soit intégrée aux décisions de récolte. Les connaissances scientifiques de l'industrie vinicole canadienne concernant les concentrations de tanin dans les pépins et les peaux de raisins de variétés spécifiques au style de vin seront acquises. Cela aboutira à des directives de vinification rouges adaptées aux concentrations de tanin de la base de données de tanins de raisin. Le programme commencera initialement à constituer une base de données en Ontario, mais une fois établi,  sera étendu au reste du Canada.

Activité 13
Améliorer la qualité du vin grâce à des fermentations mixtes et séquentielles avec des levures indigènes

Lihua Fan, Marcia English et Gavin Kernaghan
AAFC Kentville, Université Saint Francis Xavier et Université Mount Saint Vincent

Objectifs clés :
  1. déterminer la composition en espèces et l'abondance relative des levures indigènes et des bactéries MLF dans certains vignobles de la Nouvelle-Écosse;
  2. pour caractériser les consortiums microbiens dans les fermentations spontanées de moûts dérivés de ces vignobles et corréler ces informations à la structure des communautés microbiennes correspondantes du vignoble;
  3. pour relier les communautés microbiennes de vignobles autochtones et les communautés microbiennes de moûts en fermentation aux propriétés chimiques et aux qualités organoleptiques des vins obtenus;
  4. pour étudier les interactions compétitives entre les levures indigènes et commerciales ainsi qu'entre les levures et les bactéries MLF au cours de la fermentation.

Activité 14
Amélioration de la qualité des vins mousseux et des vins tranquilles : prévention de l'acidité volatile élevée, de la saveur du miel et d'autres défauts qui réduisent la qualité du vin grâce à des isolats de levure naturels indigènes canadiens.

Belinda Kemp
Université Brock

Les objectifs généraux de ce projet serviront à déterminer si deux arômes indésirables "doux/miel" provenant du phénylacétate d'éthyle (EPhA) et de l'acide phénylacétique (PhAA) sont présents dans le pinot noir de l'Ontario en raison de la pourriture aigre, ainsi que dans les vins mousseux et les vins tranquilles issus de ces raisins ; à vérifier si ces composés dans les vins rouges et mousseux sont acceptables pour les consommateurs ; et à vérifier si les levures indigènes naturelles des vignobles canadiens sont capables de les éliminer avec l’acide acétique. De plus, une levure naturelle isolée d'un vignoble de l'Ontario sera mise à l'essai pour la production de vin rouge à l’échelle commerciale.

Activité 15
Mise en évidence des impacts des nématodes phytoparasites sur la santé et la productivité de la vigne.

Tom Forge
AAFC Summerland

Objectifs :
  1. Déterminer la répartition des principales espèces de nématodes phytoparasites (NPP) par rapport aux indicateurs de santé des sols dans les vignobles représentatifs de l'Okanagan ;
  2. évaluer la co-variation spatiale des populations de NPP avec le stress hydrique de la vigne, les symptômes de dépérissement de la vigne chez les vignes infectées ou non par le virus et l'incidence des maladies du tronc et de la tumeur du collet ;
  3. utiliser l'inoculation contrôlée de microparcelles au champ pour déterminer expérimentalement les effets d'espèces et de mélanges clés de NPP sur l'incidence et l'expression des complexes de maladies ;
  4. déterminer la présence et l'abondance d'espèces clés NPP dans des vignobles représentatifs en Ontario, au Québec et en Nouvelle-Écosse .

Activité 16
Nouvelles approches aux stratégies de lutte intégrée contre les vers gris dans les raisins

Deborah Henderson
Kwantlen Polytechnic University

Objectif :

Élaborer une stratégie de lutte intégrée qui utilise au mieux les nématodes pour lutter contre les vers gris dans les raisins canadiens.

Activité 17
Développement de pratiques de gestion durable des cicadelles sur les raisins

Tom Lowery
AAFC Summerland

Objectifs :
  1. Déterminer les espèces d'Anagrus parasitant les œufs de cicadelles en C.-B. et en Ontario et rechercher leurs plantes-hôtes hivernales;
  2. évaluer si la fourniture d'hôtes hivernaux alternatifs d'A. erythroneurae peut améliorer le parasitisme des WGL dans les vignobles commerciaux;
  3. évaluer en laboratoire l'effet dissuasif des nouveaux produits à base de plantes contre la VCL et effectuer des essais de pulvérisation sur le terrain avec ces produits et avec les huiles essentielles dissuasives identifiées précédemment ;
  4. évaluer l'efficacité des nouveaux insecticides " plus doux " dans les conditions de terrain ;
  5. améliorer la précision des seuils de dommages par rapport au stress hydrique et déterminer l'effet de l'irrigation déficitaire à court terme et programmée sur les populations de cicadelles.

Activité 18
Atténuation des infestations de coccinelles asiatiques multicolores dans les vignobles de l'Ontario

Wendy Mc-Fadden-Smith
Université Brock

Objectifs :
  1. évaluer l'efficacité des solutions de rechange pour la gestion de l'infestation de coccinelles asiatiques multicolores (MALB) à l'aide de répulsifs comme le métabisulfite de potassium, l'argile kaolinique et les extraits botaniques ;
  2. évaluer l'efficacité de la trieuse optique sur les arracheuses pour l'élimination des MALB dans le vignoble;
  3. élaborer des pratiques de gestion optimales pour la gestion des MALB dans les vignobles de l'Ontario.

Activité 19
Utilisation d'un couvre-sol pour lutter contre les agents pathogènes du sol dans la vigne

Miranda Hart
Université de Colombie Britannique

Objectifs :
  1. évaluer l'incidence actuelle de la gestion du couvert végétal et des maladies dans la région viticole de l'Okanagan ;
  2. mettre au point des mélanges de couverture végétale (et des méthodes de gestion) qui réduisent les maladies racinaires ;
  3. test b) et surveiller les maladies communes de la vigne dans les vignobles commerciaux. 

Activité 20
Maladie de la tumeur du collet de la vigne : Identification d'une stratégie de biocontrôle et de gestion durable

Louise Nelson
Université de Colombie-Britannique

Objectifs :
  1. Test d'abondance d'Agrobacterium vitis dans les pépinières de vignes en dormance ;
  2. isolement des biocontrôles potentiels contre A. vitis dans les vignobles de la Colombie-Britannique et de l'Ontario;
  3. évaluation des biocontrôles potentiels pour prévenir la galle du collet dans un essai en serre;
  4. évaluation des amendements organiques pour prévenir ou supprimer la galle du collet dans un essai en serre;
  5. évaluation des traitements au compost et au cuivre pour supprimer la galle du collet dans un vignoble commercial;
  6. évaluation des amendements organiques, des cultures intercalaires et des traitements au cuivre pour prévenir la galle du collet dans un vignoble expérimental.

Activité 21
De la pépinière au vignoble : mise en œuvre de stratégies de lutte efficaces contre les maladies du tronc de la vigne au Canada

Jose Ramon Urbez-Torres
AAFC Summerland

Objectifs :  

1. Gestion du GTD dans les pépinières et les jeunes vignobles

  1. étudier les méthodes non destructives et évaluer les outils moléculaires permettant de détecter efficacement les agents pathogènes des maladies du tronc de la vigne (MRT) dans le matériel de la pépinière ;
  2. évaluer l'état du matériel de pépinière local et importé en lien avec les GTD;
  3. déterminer les facteurs de stress abiotiques favorisant le développement du GTD dans les vignobles nouvellement établis.

2. Gestion du GTD dans les vignobles matures.

  1. étudier et mettre en œuvre des produits chimiques nouveaux et existants et/ou des agents de lutte biologique contre le GTD ;
  2. étudier et mettre en œuvre les meilleures pratiques culturales afin d'atténuer la GTD dans les conditions de croissance en Colombie-Britannique.

Activité 22
Caractérisation spatiale du terroir et autres caractéristiques de vignoble utilisant GIS et des outils d'imagerie pour guider la gestion de la précision de l'eau et de l'azote et pour détecter les infections par virus et autres agents pathogènes

Pat Bowen
AAFC Summerland

Objectif :
  1. mettre à jour et moderniser le GIS sur la viticulture et l'inventaire cartographique des vignobles pour la Colombie-Britannique et définir des classes de texture du sol pour les parcelles de vignes afin de guider l'irrigation et les recommandations d’azote basées sur la capacité de rétention d'eau et du sol. Déterminer les impacts des pratiques viticoles sur la séquestration de carbone dans le sol dans les vallées de l'Okanagan et de la Similkameen. Fournir des conseils en continu à l'Ontario et à la Nouvelle-Écosse sur l'utilisation de définitions des sols dans les plateformes GIS pour guider la gestion durable de l'eau, de l'azote et du carbone dans les vignobles ;
  2. améliorer les recommandations en matière d'irrigation en étudiant les interactions saisonnières du stress hydrique avec l'exposition des fruits (manipulation du couvert végétal) et leur influence sur la qualité des fruits et du vin (composition et sensorielle) ;
  3. développer des méthodes de détection du stress hydrique et de l'état azoté de la vigne grâce à l'imagerie par drone (émission thermique, réflectance multi et hyperspectrale) pour guider la gestion précise de l'irrigation et de la fertilisation à l'azote.  Les études sur la gestion de l'azote seront liées à l'activité dirigée par K. Usher ;
  4. mettre au point des méthodes de détection des infections par virus (p. ex. enroulement des feuilles), des champignons (p. ex. maladies du tronc) et des bactéries (p. ex. tumeur du collet) pathogènes dans les vignobles au moyen de l'imagerie multi et hyperspectrale de la réflectance. Ce travail sera lié aux activités dirigées par J. Úrbez Torres et T. Voegel.

Activité 23
Transfert de connaissances et de la technologie

Réseau canadien de certification de la vigne
Pan-canadien

Les initiatives de mobilisation des connaissances et de transfert des technologies seront accessibles aux utilisateurs / producteurs de toutes les provinces du Canada impliqués dans l'industrie du raisin et du vin afin d'assurer leur adoption et favoriser un impact maximum. Grâce à des partenariats avec des établissements de recherche universitaires, fédéraux et provinciaux de tout le pays impliqués dans l’industrie, de nouvelles initiatives de transfert des connaissances et de technologie seront élaborées et des programmes préexistants et efficaces seront exploités à cette fin. Bien que chaque activité de ce projet ait sa propre approche pour assurer le transfert des connaissances et de la technologie, le RCCV élaborera des outils pour compléter ce travail.  

De notre équipe

  • La certification du RCCV contribuera à long terme au développement du secteur vitivinicole canadien vers les plus hauts standards en garantissant que des plants de vigne de la meilleure qualité et exempt de maladies soient disponibles pour l’industrie du raisin à cuve.
    Hans Buchler, président
Questions? Contactez-nous. 

Contactez le RCCV pour en apprendre davantage sur comment devenir certifié ou encore sur nos projets de recherche.

Contact