Annonce d'un financement de 6,2 millions de dollars pour soutenir le programme d'usines propres de CGCN-RCCV

Posted Oct 29th, 2020 in News Articles, CGCN Press Release, Partner and Members Press Releases

Annonce d'un financement de 6,2 millions de dollars pour soutenir le programme d'usines propres de CGCN-RCCV

Annonce d'un financement de 6,2 millions de dollars pour soutenir le programme d'usines propres de CGCN-RCCV

Niagara – 30 octobre 2020 – Un approvisionnement intérieur de vignes certifiées exemptes de virus pourrait être disponible pour l'industrie canadienne du raisin et du vin plus tôt que prévu.

Le 27 octobre, Brock University’s Institut d'œnologie et de viticulture en climat froid (CCOVI) a annoncé un engagement de financement de 6,2 millions de dollars par le biais du Programme de partenariat pour les applications génomiques (GAPP) de Génome Canada pour aider le Réseau canadien de certification de la vigne (CGCN-RCCV) et l'Agence canadienne d'inspection des aliments (ACIA) à fournir à l'industrie du matériel de plantation de vigne certifié sans virus. Cette initiative, intitulée “CLEan plAnt extractioN SEquencing Diagnostics (CLEANSED),” vient après trois ans de collaboration entre Brock, CFIA, CGCN-RCCV, University of Victoria, Université de Sherbrooke, Genome Canada, Genome BC, Genome Quebec, Ontario Genomics, Agriculture and Agri Food Canada (AAFC), Compute Canada, Conseil des vins du Quebec and Illumina.

CLEANSED utilisera le séquençage à haut débit (HTS) (également connu sous le nom de séquençage de nouvelle génération ou NGS) comme outil de diagnostic pour détecter plusieurs virus dans la vigne. HTS permet de trouver de manière fiable tous les virus de la vigne connus en un seul test. Ce test unique remplacera plus de 30 tests actuellement utilisés pour diagnostiquer les maladies de la vigne, accélérant la libération de matériel de vigne certifié sans virus de trois ans à un an ou moins!

“Alors que les producteurs de tout le pays continuent de lutter contre les virus qui affectent la qualité des cultures et la santé de la vigne, le moment ne pourrait pas être plus parfait que maintenant pour ce projet,” déclare Bill Schenck, vice-président du CGCN-RCCV. “L'industrie a besoin d'une source canadienne de vignes propres qui ont été testées pour les virus.”

CGCN-RCCV et CFIA, étant les utilisateurs finaux de cette recherche, ils utiliseront cette technologie génomique pour tester et surveiller les vignes reproduites au pays afin de s'assurer que les vignes canadiennes commencent propres et restent propres. L'initiative Le CLEANSED garantit également que des vignes propres seront accessibles aux viticulteurs canadiens d'une manière plus abordable.

“Le séquençage à haut débit rendra économiquement faisable le test de toutes les plantes utilisées pour la propagation pour tous les virus préoccupants et contribuera grandement à la disponibilité de vignes sans virus certifiées CGCN-RCCV pour les producteurs de partout au Canada,” explique le président du CGCN-RCCV, Hans Buchler. “Nous prévoyons que cela contribuera à la réduction et à l'élimination éventuelle de la plupart des infections virales dans les vignobles canadiens.”

Les vignes testées et produites dans le cadre de l’initiative CLEANSED seront disponibles à la vente commerciale par l’intermédiaire des participants au programme de certification du CGCN-RCCV. Ce programme utilise une approche systémique afin de produire des vignes testées contre les virus. Divers composants indépendants tels que le dépistage des virus, l'inspection sur le terrain, les distances d'isolement et la lutte antivectorielle travaillent tous ensemble pour minimiser la présence et la propagation des virus. Le programme de certification du CGCN-RCCV a été lancé le 16 septembre 2019 et est actuellement ouvert aux candidatures des pépinières de tous niveaux. Veuillez adresser toute demande ou question au chef de projet Darien Temprile par e-mail darien@cgcn-rccv.ca.

Un seul virus de la vigne, comme le virus de la tache rouge de la vigne (GRBV) qui se propage rapidement dans les vignobles canadiens, peut faire perdre à un viticulteur environ 32000 $ à 53000 $ (2020 $ CAD) par hectare pour des vignobles d'une durée de vie de 25 ans- span et aucune mesure de contrôle (Atallah et al., 2012). Pour cette raison, fournir à l'industrie canadienne du raisin et du vin 9 milliards de dollars des vignes certifiées sans virus et des programmes de lutte antiparasitaire a été une priorité absolue pour assurer la longévité et la durabilité du secteur canadien du raisin et du vin.

Alors que le CGCN-RCCV continue de travailler vers son objectif de créer un réseau d'usines propres pour les vignes certifiées au Canada, testées par des virus et exemptes de pathogènes, des renseignements peuvent être trouvés sur leur site Web à www.cgcn-rccv.ca.


Contact:

Hans Buchler, Chair, CGCN-RCCV                                       
250-498-7026                                                                        
hbuchler@vip.net    

 Bill Schenck, Vice-Chair, CGCN-RCCV
 289-213-0180 
 wmjschenck@gmail.com                                

De notre équipe

  • The CGCN is trying to mitigate the virus issue at an early stage through a national organization. Our goal is healthy vineyards, and a competitive wine industry in Canada.
    CGCN-RCCV
Questions? Contactez-nous. 

Contactez le RCCV pour en apprendre davantage sur comment devenir certifié ou encore sur nos projets de recherche.

Contact

Inscription par courrier électronique

Restez à jour avec tout ce qui concerne CGCN-RCCV! Nous ne surchargerons pas votre boîte de réception. Vous devez vous attendre à une mise à jour de la newsletter tous les deux mois.